Pays d'Astré

GO
  • Le lignon
Vous êtes ici : Que faisons-nous ?  |  Tourisme et culture  |  Le parcours de découverte des arts et de la culture   |  Les chemins en scène et en musique du pays d'Astrée
page précédente

Les chemins en scène et en musique du pays d'Astrée

page suivante

Les chemins en scène et en musique du pays d'Astrée : un parcours et des étapes

L’objectif général de ce parcours est de favoriser la pratique artistique et culturelle des habitants du Pays d’Astrée et de leur faire découvrir de nouvelles disciplines ou formes artistiques. Sont ciblés plus particulièrement les jeunes, enfants et adolescents, et les personnes en difficulté sociale et économique dont l’accès à la culture est a priori plus limité.

Chaque parcours se déroule sur une année scolaire autour d’un thème commun. En 2014-2015, pour la première édition, le thème retenu était « Les sons du territoire ». Cette année, le parcours a été construit autour du thème « Contrastes et différences du territoire et de ses habitants ».

Le parcours est composé d’étapes, des projets artistiques portés par différentes associations et structures du territoire et qui répondent à la fois au thème et aux objectifs de la convention.
Pour l’année 2015-2016, 3 étapes ont été retenues sur le parcours :

  • Un travail autour de l’écriture mené par la Médiathèque de Boën sur Lignon avec l’intervention d’une écrivaine publique de Sail, Emmanuelle Vilbert. Cette étape a donné lieu à l’organisation d’ateliers d’écriture avec des scolaires, les élèves de l’école Les Tilleuls de Boën, et des résidents du Foyer résidence L’Astrée sur le thème « Histoires de chez nous ».
  • Un travail de création musicale et de découverte du paysage et du patrimoine mené par l’association « Les 3 p’tites notes de musique » avec l’école publique de Boën (l’an dernier, la même action avait été menée avec l’école de Marcilly-le-Châtel)
  • Un projet musique et équitation porté par l’Ecole de musique du Pays d’Astrée et le centre équestre Equit’Astrée

Et, en parallèle de ces actions qui visent des publics spécifiques, souvent dans un cadre scolaire, une action plus large est mise en place, appelée la création participative. Cette création participative, colonne vertébrale du parcours, permet de faire travailler sur un projet artistique commun une diversité d’acteurs du territoire, de mêler différents publics et de construire un événement final fédérateur.
La création participative des « Chemins en scène et en musique » répond à des objectifs et des critères définis à la fois par la DRAC et par la Communauté de communes. Les principaux critères sont :

  • s’appuyer sur le processus de création d’un spectacle (écriture, recherche, répétitions, représentation finale) pour faire pratiquer des habitants et organiser un événement qui leur permet de rencontrer le public
  • permettre l’accompagnement de ces habitants par des artistes professionnels du territoire mais aussi d’ailleurs
  • travailler le plus largement possible sur le territoire en partenariat avec un maximum de structures (culturelles, sociales, éducatives, sportives etc.) tout en permettant aux habitants de s’inscrire individuellement dans la création participative
  • mêler les participants en s’appuyant sur des relais pour toucher les publics cibles du parcours : les jeunes et les personnes en difficulté. Le slogan, c’est que la création participative s’adresse « A tout le monde… et aux autres ! »
  • et enfin, créer une effervescence culturelle sur le territoire pour le rendre attractif et visible auprès de ses habitants et à l’extérieur

Chaque année, une nouvelle création participative est donc proposée aux habitants du Pays d’Astrée avec la participation de différents artistes professionnels coordonnés par Yanick Guillermin et la collaboration de nombreux partenaires sur le territoire.

Puisque la convention dure 3 ans, cela permet d’expérimenter de nouvelles formes à chaque édition, de voir ce qui fonctionne ou ce qui ne fonctionne pas, en vue de pérenniser et de développer ce principe de création participative.

  • La première édition, qui s’est achevée en juin 2015, s’est beaucoup appuyée sur les principes de la manifestation qui existait avant la convention : des balades spectacles sur les Chemins de L’Astrée, une découverte poétique du patrimoine grâce à des spectacles de théâtre et de musique
  • Cette année, pour la deuxième édition, il a été souhaité donner plus d’autonomie aux habitants participants en leur permettant d’inventer leurs propres formes artistiques. Le choix a été fait de centraliser l’événement final à Boën, la ville centre de la communauté de communes et de s’intéresser aux arts numériques, ce qui est là encore une priorité de la convention passée avec la DRAC pour pouvoir toucher le jeune public. Le spectacle a lieu le vendredi 17 juin en soirée au parc Moizieux.
  • L’année prochaine, pour l’édition 3 et la dernière année de la convention en cours, il est proposé de faire repartir la création participative sur les périphéries du territoire, et pourquoi pas sur de vrais Chemins, la volonté étant de toucher des communes qui sont habituellement peu touchées par des projets artistiques, qui sont parfois isolées.

coordination auprès du centre culturel de Goutelas Reigneux
42130 MARCOUX
Tél.  04 77 97 35 42 nous écrire


Projet cofinance par l’Union Europeenne. L’Europe s’engage avec le Fonds europeen de developpement regional