Pays d'Astré

GO
  • Le lignon
Vous êtes ici : Que faisons-nous ?  |  Tourisme et culture  |  Le parcours de découverte des arts et de la culture   |  la création collective participative
page précédente

la création collective participative

page suivante

Les coups d'éclat et le spectacle vidéo-mapping participatif en 2016

Pour l’édition 2, l’objectif est d’aller plus loin dans l'expérience participative et dans la rencontre de nouvelles pratiques artistiques, pour participer à la vie de la cité. Donc après écoute et synthèse, la création participative 2016 propose deux volets : les coups d’éclats et le vidéo-mapping.

  • Le 1er volet : les Coups d'éclats. Ils ont été proposés, suite au travail d’écoute des participants, et à leurs envies. Il s’agit d’inventer et de créer une petite forme de 10 minutes inspirée des flash-mob, en parlant d’un sujet inspiré du thème « contrastes et différences » et en utilisant une matière artistique. 5 groupes ont ainsi été constitués, dont un qui ne verra finalement pas le jour. Les 4 autres sont en train de s’inventer : autour du chant avec la découverte du beat box, de la danse, du théâtre de rue « bonnes et mauvaises nouvelles », et le coup d’éclat « balnéomorphose » qui investit le bâtiment des Thermes à Sail avec l’association la CLEF avec un intervenant plastique. Tous ces groupes travaillent avec un intervenant professionnel.

L'objectif de ces petites formes n'est pas de créer des évènements supplémentaires sur le territoire mais d’aller vivre dans des évènements qui existent déjà (SELPA, Boennales, fête des étangs...) , sorte de petites bulles qui éclatent et repartent. Il s’agit de réunir différentes personnes, différentes structures, différents villages pour oeuvrer ensemble dans des lieux différents du quotidien : marchés, parking de la gare. Ces coups d’éclats seront également joués lors de l’évènement final des Chemins, qui aura lieu cette année le vendredi 17 juin au parc Moizieux à Boën sur Lignon

  • Le 2ème volet, l’évènement final, le spectacle vidéo mapping : projections d’images sur des façades, un peu à l’image des spectacles son et lumière de la fête des lumières à Lyon, mais pas forcément à grande échelle sur des grands bâtiments. La projection se fait à plat tandis que le mapping est plus comme une peau qui va recouvrir l’objet, avec ses volumes, y compris sur des choses de petite taille.

La mise en avant des arts numériques avec les installations vidéo et le mapping est un des objectifs de la DRAC. Il a donc été retenu comme thème pour la création participative finale. Pour faire ce spectacle vidéo et de projection  il faut de la matière, récolter des images, des bouts de film, des dessins, tout ce qui peut se projeter. Il y a deux professionnels de la vidéo qui travaillent sur ce projet, mais plutôt que ce soit leurs images et leurs productions qui soient utilisées, il a été décidé de proposer des défis aux habitants pour récolter des images, apporter leurs points de vue. Toutes ces images sont regroupées et vont être utilisées pour la création du spectacle vidéo du 17 au soir. Des tracts ont été distribués qui expliquaient les défis, des messages électroniques ont circulé pour lancer ces défis au plus grand nombre. Ce type de participation est une première à notre connaissance. En plus des défis, démarche individuelle et volontaire, des actions spécifiques ont été mises en place, avec des associations, pour récolter encore de la matière : rencontre entre des enfants et des personnes âgées qui se sont amusés à prendre leurs mains, leurs yeux en photo. Un concours de dessin avec les écoles a été lancé en lien avec les épreuves cyclistes. Des captations seront également faites par les professionnels, de paysages, de portraits d’habitants, rencontre avec des associations, avec le monde du travail chez les commerçants, artisans. L’objectif est bien de créer un spectacle avec plusieurs installations de vidéo mapping en s'appuyant sur le thème du contraste et des différences des paysages d'ici et du corps de ses habitants. Le tout sera réalisé dans le parc Moizieux, en extérieur, sur la façade et en intérieur de la maison Moizieux, sur différentes surfaces en cours d’invention.

Tout cela sera présenté le 17 juin, avec les Coups d'éclat et autres petites installations en liens avec les autres actions des étapes du parcours : le travail d’écriture de la médiathèque, le travail des élèves de CM de Boën avec les 3 Petites Notes de musique.

Vidéo sur ce qu’est un mapping : https://www.youtube.com/watch?time_continue=23&v=yA2KptGNAt4


Projet cofinance par l’Union Europeenne. L’Europe s’engage avec le Fonds europeen de developpement regional